L'Escamoteur - Un son, un texte, un visuel > Récits > [CARTE POSTALE] Adieu Fauteuil

[CARTE POSTALE] Adieu Fauteuil

Les habitants venaient de quitter les lieux, l’abandonnant à une solitude certaine. Ce fauteuil, je l’avais connu un peu frigide alors que rendant visite à ma famille un peu cul serrée j’étais contrainte de m’y asseoir pour n’en plus bouger. Enfoncée dans le triste cuir à 8000 euros je devais m’efforcer de faire la conversation, interdite de me lever jusqu’au dîner.

Je l’avais connu aussi plus gai lors de réunions familiales diverses, anniversaires et lendemains de Noël, où les enfants montaient sur les genoux de leurs parents qui y étaient confortablement installés. N’avait-il jamais été témoin de plaisirs torrides ?

Cette nuit-là c’était un garçon qui s’y trouvait assis et qui me faisait face, et sur le cuir lustré la peau de son cul était nue. Il avait pris possession du siège fièrement, son verre de vin à la main pendant que je lui retirais son jeans taille haute qui lui moulait ses fesses rebondies. Puis j’avais pris possession de lui. Dans ce fauteuil habitué aux longues conversations intellos, un garçon se tortillait sous les caresses de ma langue. Quelques moments plus tard je le rejoignais et nous chevauchions ensemble notre monture bourgeoise. Elle ne se cassait pas, elle nous accueillait. Autour de nous au sol nos vêtements éparpillés restaient les traces de la lente mue de nos deux corps vers l’union sacrée sur le trône.

Adieu fauteuil, merci et bon vent.


Un son : Bouche à Lèvres de Odezenne

Un texte : Mathilde Perahia

Un visuel : Le fauteuil de Mathilde Perahia


Envoyez-nous votre carte postale

Écrivez un texte de la longueur que vous souhaitez, illustré par un visuel original et libre de droit (photographie, dessin…) ainsi qu’un son pour accompagner la lecture.

Joignez à votre texte le visuel au format JPEG, le lien YouTube de la musique choisie ainsi qu’un lien vers votre site perso et/ou votre profil sur le réseau social de votre choix. Envoyez le tout à contact@lescamoteur.fr.

De notre côté, on se charge de vous publier et de vous relayer, en vous faisant relire le contenu final avant bien sûr. Pour les curieux de la genèse du projet on vous raconte tout dans cet article.

Related posts

Comment