L'Escamoteur - Un son, un texte, un visuel > Le Sonotone > [PODCAST] La Collec’ #7 – Le Porno

[PODCAST] La Collec’ #7 – Le Porno

Vous avez le bonjour de Nils Savoye et d’Antoine de Nardi. C’est le septième épisode de La Collec’. On a fait un petit historique pour regarder ce dont on a parlé dans les derniers : on a fait les grands-mères, les fleurs, les lumières, les planètes, les poissons et, le dernier, Dieu. On ne dépend pas des annonceurs mais on aurait peut-être tendance à renvoyer une image de nous un peu faiblarde peut-être. Des hommes pas très viriles, un peu poètes. Du coup, après de longues heures de concertation, on s’est dit qu’il fallait marquer le coup. C’est pour ça qu’on va vous parler du porno. Le porno, on va essayer de retracer ce que musicalement a été le porno. Ce que la musique a apporté au porno, ce que le porno apporte à la musique, l’industrie du porno, la culture porno. On ne va pas vous parler de ce qu’il vous apporte personnellement parce que ça c’est l’intimité de tout un chacun.

On démarre tout de suite avec Dennis Parker, Like An Eagle, acteur de télé et également de films pornos américains des années 70.

Un article sur le voguing au cinéma et où l’on parle de Pose, série de Ryan Murphy.

Clarence Reid qui fait des parodies, dans un cadre plus classieux ça nous fait penser au J’aime tes genoux de Henri Salvador (parodie du Shame On You de Shirley & Company).

Toujours plus de séries avec The Deuce, par d’ailleurs le réalisateur de The Wire et le mythique Treme.

Conférence Ted avec Erika Lust qui nous explique la place du porno dans l’éducation sexuelle aujourd’hui. Incroyable de bon sens.

Article introductif sur les musiques de films pornographiques pour les anglophones. C’est sur le site de Red Bull Music Academy.

Ci-dessus, la pochette de Porno Party, où Dj Reckless (le champion DMC de 1990) est à la prod.

Enfin, une interview de Judy Minx dans Le Tag Parfait où elle parle de la place de la pornographie dans la vie de tous les jours. On tient à ajouter une dimension alors oubliée : le porno comme objet de culture contemporaine dans le monde contemporain. C’est le sujet de Cat’s Eyes dans l’album Ex-Libris de Max D. Carter, où maintes actrices et images sont évoquées, le tout sur une prod nébuleuse. « Leur charme embellit ma vie ».

Related posts

Comment