L'Escamoteur - Un son, un texte, un visuel > Le Sonotone > [CLIP] Sy Richards fête son quart de siècle

[CLIP] Sy Richards fête son quart de siècle

Sy Richards à Brighton pour Youth Island

Vous avez peut-être vu passer sa jolie bobine, un harmonica au bout des lèvres et une guitare pour occuper ses mains. Sy Richards, c’est l’alias d’un jeune Simon Richard fort de quelques hymnes brightoniens qui traînent dans sa besace. C’est en tout cas ce qu’on découvre dans le clip de Quarter of a Century qui sort aujourd’hui.

Sy Richards, l’hymne d’un pub

Son titre phare Quarter of a Century se niche au milieu de trois autres sortis début octobre sur son EP Youth Island. Entre autres, on entend High Hurstwood, une mélodie plus calme et mélancolique qui ne le fait pas mentir quand il avoue vouloir raviver la flamme de Bert Jansch et autres chanteurs folks dont le souvenir est flou. Quand il le joue en live, il raconte volontiers son passif, quand expatrié égaré dans la campagne anglaise il trouvait refuge dans un petit pub du village de… High Hurstwood. L’écoute est pour nous peuplée bien entendu des clichés qui marchent avec : bois des tables imbibé de stout et mêmes sous-bocks qui en protègent les bières depuis des années.

Quarter of a Century, l’hymne d’un âge

Avec ce clip, on quitte les pubs de campagne pour s’aveugler du littoral de Brighton. Avec Paul Cattelat à la réalisation, on le voit défiler le long des lieux et idoles qui peuplent sa mémoire. On passe du Pier – le ponton où il y a une fête foraine – au géant Rory Gallagher alors que Sy Richards chante demeurer un enfant du haut de ses vingt-cinq ans.

Sonnerait alors cet hymne comme celui d’une marmite dans laquelle on sait que, plus elle est vieille, meilleurs seront les plats qu’on y cuisinera. Le thème est classique, l’instrumentalisation également. Dans le bon sens du terme entendons-nous. On remarquera la beauté du refrain, où décrochant légèrement on se croirait chez Dirty Projectors. Un titre qui vient gentiment prolonger l’été et vous rassurer quant à votre âge grandissant : il y aura toujours un pub ou un Pier pour remonter dans le temps.


Le son : Youth Island sera disponible en janvier 2020, d’ici là vous pouvez vous passer Quarter Of A Century en boucle ou aller voir Sy Richards en concert le 23 octobre au Breakfast (Paris).

Le texte : Nils Savoye

Le visuel : Photographie de Clément Labre

Related posts

Comment